Formations VLC et SPC – Fin


Par Bertrand


 

Burkina-Faso : Fada-Ngourma – Formations VLC et SPC pour couples pastoraux

fev-20151

La fin du voyage de Bertrand au Burkina Faso…

Les dernières journées d’un séminaire sont souvent spéciales… la relation avec les participants passe très bien, l’ambiance est  « bon enfant » avec aussi la satisfaction d’avoir été augmenté pendant ces quelques jours ensemble.

Hier, nous avons parlé du PARDON et la possibilité a été donnée à chacun de décider de pardonner la ou les personnes qui lui ont fait du tort….  C’était un moment bien solennel avec beaucoup d’émotions douloureuses ressenties.  Mais cela n’était rien en comparaison de ce qui allait suivre…

En effet,  dans cette seconde partie de la matinée,  une question d’une participante faisait mention de certaines violences des maris sur leurs épouses.  Violences verbales et violences physiques…. cette soeur parlait de se faire « bastonner »  !

Cela a été l’occasion de parler en profondeur de cette attitude conjugale détestable mais si fréquente même parmi les chrétiens.  Il n’y a aucune cohérence entre l’identité d’enfant bien-aimé de Dieu et la violence vis à vis de mon conjoint…  A un certain moment, les femmes se sont mises toutes ensemble devant les hommes et les hommes leur ont demandé pardon de ne pas les avoir considérées à leur juste valeur et en leur montrant tant de brutalité… un moment extraordinaire… les femmes à leur tour ont demandé pardon et il y a eu des échanges ainsi très vrais et très profond. Une femme avait du mal à s’exprimer tant l’émotion et les pleurs la submergeaient.

Quelle semaine !  J’en ai aimé chaque minute !

Nous sommes rentrés en bus. Albert a décidé de m’accompagner jusqu’à Ouagadougou pour avoir un peu plus de temps pour parler ensemble « entre grands pères » !!!

Au moment de monter dans le bus,  j’avais en main 2 bouteilles de miel produit à l’Institut Biblique et que j’avais reçu en cadeau. Le chauffeur m’a dit que je ne pouvais pas prendre ce miel avec moi mais qu’il fallait au préalable, verser un peu de miel sur chaque roue du bus comme protection sur la route… Albert et moi,  avons discuté avec le chauffeur de cette croyance en refusant d’accomplir ce rite car nous étions chrétiens.  Il n’y a rien eu à faire et nous avons laissé le miel derrière nous, nous recommandant à la grâce de Dieu pour le voyage.

Je vous souhaite un bon week-end…. et je vous dis à lundi… en espérant que David (PILLON) prenne le relais et donne ses impressions sur notre vie à Abidjan.

Je prends l’avion pour Abidjan au milieu de la matinée (samedi).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s