ASR à Ouagadougou – 1er jour


Par Ablawa Boko


Formation «Aimer Sans Regrets» à Ouagadougou : une première journée réussie !

Le séminaire « Aimer Sans Regrets » organisé à Ouagadougou au Burkina Faso a effectivement démarré ce lundi 16 novembre 2015 à 9 h.

Il a réuni environ 70 participants au siège de l’Association des Servantes du Christ des Églises des Assemblées de Dieu à Dassasgho.

Sur initiative de l’association «Famille, Citoyenneté et Foi» (FCF) qui est le relais d’EFF au Burkina Faso, une formation « Aimer Sans Regrets » est initiée à l’endroit des encadreurs des enfants et des jeunes à Ouagadougou.

Les formateurs, le couple Yao et Jeanne N’Guettia relais EFF en Côte d’Ivoire, sont arrivés très tôt à Ouagadougou ce lundi.

La première journée a démarré avec la prière et l’exhortation de Zoungrana Souleymane un membre FCF, suivi de quelques mises au point de Yonli Diaboado Philibert, secrétaire permanent de l’association.

Le couple Yao et Jeanne N’Guettia a alors planté le décor. Après une présentation d’EFF International et de ses 4 formations, Yao a bien réussi à mettre tous les participants à l’aise pour aborder la question de la sexualité qui reste encore un tabou chez certains.

Les langues se sont peu à peu déliées, ce qui a permis de recueillir quelques témoignages.

Deux projections ont marqué l’après­-midi à savoir la vidéo de témoignages d’ »Aimer Sans Regrets » et une vidéo sur les maladies sexuellement transmissibles. Elles ont donné lieu à des échanges qui ont mis fin à la journée.

→  Quelques témoignages…

•  Un participant raconte son premier coup de foudre :  » J’avais 14 ans quand c’est arrivé avec la fille qui était déjà réservée comme femme à mon grand frère. On était allé au champ faire la cueillette ensemble et mon cœur a commencé par battre très fort pour elle. Mais, ce sentiment
était mélangé à de la peur, ce qui a fait que je ne l’ai pas touché « .

•  Une participante donne le témoignage d’un mari vraiment particulier :  » J’ai une amie qui s’est plainte de son mari. Ce dernier dit que la femme ne doit pas rouler à moto. Il a donc acheté une  bicyclette à son épouse et c’était difficile pour elle surtout pour son boulot d’animatrice. En plus,  chez eux le mari mesure le riz avec un petit bol et la femme doit fournir le rapport journalier des activités de chacun de leurs deux enfants « .

•  Un participant après la lecture de Deutéronome 23 v 1 a avoué que : « C’est la première fois que je découvre qu’on parle de testicules dans la Bible. Je ne savais pas que la Bible parlait de ces choses… »

Il faut préciser que la formation se déroulera en deux phases. La première phase qui vient de commencer est consacrée aux animateurs de l’institut « Compassion » du 16 au 20 novembre. La deuxième est réservée principalement aux pasteurs sur initiative de la FEME (Fédération des Églises et Missions Evangéliques) et se déroulera du 23 au 27 novembre.

→  Quelques images…

eff burkina 3

eff burkina

eff burkina 1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s